Régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et Ménaka Les capacités des DRPSIAP et SLPSIAP renforcées en matière de suivi des opérations de terrain du RGPH5

Le Bureau Central du Recensement (BCR) a initié une séance de mise à niveau à l’intention des cadres des DRPSIAP et SLPSIAP des régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et Ménaka sur les concepts et la méthodologie de l’opérationnalisation du Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5). La session s’est déroulée, du 29 au 31 janvier 2020 dans la salle de conférence de la DRPSIAP de Mopti, sous la présidence de Dr Arouna SOUGANE, Directeur Général de l’INSTAT, en présence de plusieurs cadres du BCR. Dans son discours introductif, M. SOUGANE a insisté sur le rôle des DRPSIAP et SLPSIAP dans la réussite du RGPH5 et ainsi que l’implication des tous les acteurs évoluant dans ces régions dans le processus.

Les travaux techniques ont été conduits par M. Abdoul Karim DIAWARA, Chef de la Section cartographie et SIG du BCR/INSTAT. Celui-ci a fait une présentation sur le découpage censitaire afin de permettre aux participants d’être au même niveau d’information et de compréhension des concepts et de la méthodologie de l’opérationnalisation du RGPH5. Pour la circonstance, il était assisté par deux chargés des opérations cartographiques du BCR.

Dans sa communication, M. DIAWARA s’est appesanti sur  la définition du découpage censitaire, les concepts, les outils et fiches techniques, les unités géographiques, les règles et principes de découpage censitaire, les catégories de carte utilisée pour le terrain entre autres.

Cette présentation a été suivie par des questions d’éclaircissement et de compréhension des participants auxquelles les formateurs et les facilitateurs ont donné des réponses satisfaisantes. A l’issue des trois jours de travaux, les DRPSIAP et les SLPASIAP ont salué l’initiative qui leur a permis d’acquérir des nouvelles connaissances et compétences sur le RGPH5.

L’atelier a reçu la visite du  Conseilleur aux Affaires Economiques et Financières du Gouverneur de Mopti et du Préfet du cercle. Ces autorités ont rappelé le contexte d’insécurité des régions concernées par cet atelier avant de réaffirmer la disponibilité de la région de Mopti à accompagner l’opération du RGPH5.

« Aidez-nous à vous recenser pour mieux évaluer vos besoins ! ».