MISE EN OEUVRE DU RGPH5 DANS LES REGIONS DE MOPTI, TOMBOUCTOU, GAO, KIDAL, TAOUDENI ET MENAKA Le BCR en concertation avec les acteurs régionaux et locaux

La salle de conférence de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mopti abrite, les 27 et 28 janvier 2020, un atelier de réflexion sur la stratégie de la cartographie censitaire, du dénombrement et de sensibilisation du Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5) dans les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudeni et Menaka. 

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a eu lieu, ce lundi 27 janvier, sous la présidence de M. Kantara DIAWARA, Directeur de Cabinet du Gouverneur de la région de Mopti, qui avait à ses côtés M. Idy CISSE, 3ème Adjoint au Maire de la commune urbaine Mopti, et Dr Arouna SOUGANÉ, Directeur Général de l’Institut National de la Statistique (INSTAT) non moins Directeur National du Bureau Central du Recensement (BCR). En plus des acteurs régionaux et locaux concernés, la Directrice Technique, les Chefs de Sections et plusieurs cadres du BCR ont pris part à cette énième rencontre autour des opérations du RGPH5.

Le présent atelier vise à adopter une stratégie consensuelle de mise en œuvre des opérations de terrain (cartographie censitaire, dénombrement et sensibilisation) dans les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudeni et Menaka. La rencontre avait pour enjeu principal de discuter avec les acteurs évoluant sur le terrain de la stratégie d’intervention applicable à ces circonscriptions administratives. Il s’agit notamment des Conseillers aux Affaires Economiques et Financières des Gouverneurs de Régions, des Préfets de cercles, des Présidents de Conseils de Cercles, des Directeurs Régionaux et des Chefs de Services Locaux de la Planification, de la Statistique, de l’Informatique, de l’Aménagement du Territoire et de la Population (DRPSIAP et SLPSIAP). Pour rappel, ces derniers sont impliqués dans les travaux cartographiques du RGPH5 et particulièrement dans la supervision des agents sur le terrain.

Après avoir souhaité la bienvenue aux participants dans la Venise malienne, le 3ème Adjoint au Maire, M. Idy CISSÉ a tenu à rappeler le rôle que doivent jouer les conseillers communaux et les traditionnels des quartiers et villages dans la mise en œuvre du RHPH5. Il s’agit « d’accompagner les agents commis à ces tâches dans la délimitation des secteurs de nos localités et leur introduction dans les ménages ». a-t-il précisé. Ainsi, dira M. CISSÉ : « La réalisation de cette opération apportera sa part de solutions au problème récurrent de planification et d’évaluation des initiatives de développement en faveur de nos populations. 

Dans son intervention, le Directeur de Cabinet, M. Kantara DIAWARA, a insisté sur les enjeux de l’opération tout en soulignant que le recensement permet d’avoir une meilleure planification et programmation des actions de développement aux niveaux national, régional, local et communal. A lui de poursuivre : « Nous attachons une importance capitale à toutes les phases de ce recensement. C’est pourquoi, j’invite tous nos compatriotes et toutes les personnes vivant dans nos différentes régions administratives à nous faire l’honneur en prêtant intérêt à cette tâche ». 

Pour sa part, le Directeur Général de l’INSTAT a sollicité l’appui sans réserve des acteurs régionaux et locaux présents à la rencontre dans la réalisation de ces travaux. Dr Arouna SOUGANÉ a également profité de l’occasion pour inviter tous nos compatriotes et toutes les personnes vivant sur le sol malien d’accueillir ces agents et de faciliter leur travail. Il a aussi indiqué que la réalisation de cette opération permettra aux acteurs du développement de se rassurer d’une meilleure prise en compte des variables démographiques et sociales dans les programmes et stratégies de développement de notre pays. « J’ose espérer que nous mettrons tout en œuvre pour faire du RGPH5 un succès total dans les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et Ménaka », a conclu le Directeur National du BCR.

« Aidez-nous à vous recenser pour mieux évaluer vos besoins ! »